China Blue… dans le vent !

Par défaut
Dans le vent

by Laurence / Elles-en-Cadres

Oui… j’avoue : pour cette illustration « China Blue » de Marilyn Robertson,  j’ai choisi de détourer quelques éléments, mais je rassure les puristes : jamais je ne toucherais à un seul cheveu d’un original ! promis, juré !

J’ai ensuite collé la jolie dame sur une cale qui va en s’épaississant vers le haut. En gros, ses petits orteils sont collés à même le fond tandis que son ombrelle s’en éloigne. Cela accentue l’impression de légèreté, le personnage étant comme davantage poussé par le vent. De plus, du fait de la profondeur apportée, une ombre se forme ainsi sur le fond bleu foncé.

Une petite décoration en métal argenté vient également apporter du mouvement en papillonnant parmi ses congénères en papier et s’harmonise à la couleur de la large baguette, argent aux nuances bleutées, dénichée à l’Éclat de Verre .

J’ai également inséré un petit morceau de bois ramassé il y a quelques années, vous savez « au cas où… » et ajouté des paillettes pour le côté girly

L’épaisseur a nécessité la technique dite du Biseau Lolo, recouvert du même papier bleu, sur lequel j’ai collé du papier fleuri en branchage.

Voici 3 autres illustrations que j’ai encadrées de cette artiste que j’aime particulièrement. Vous pouvez retrouver leur descriptif en tapant « Robertson » dans notre moteur de recherche

Publicités

  1. Félicitations pour cette création, beau travail, la technique du biseau Lolo me branche particulièrement !!!! J’ai hâte de découvrir vos prochains tableaux …
    votre fan inconditionnelle !

    J'aime

    • Merci Françoise !
      Nous aussi, on aime bien le biseau Lolo… ce doit être à cause de ses rondeurs ! 😉
      Et encore merci de nous avoir signalé l’anomalie de ne pouvoir mettre de commentaires sur le dernier article. Ouf ! Ca remarche et ça nous fait tellement plaisir d’avoir des commentaires ; ça nous a bien manqué la dernière fois.
      Bizzz

      J'aime

  2. Merci Anne ! wouais bah, j’suis comme ça moi : RO-MAN-TIQUE ! qu’on se le dise !
    Mais dis donc, tu n’es toujours pas couchée ???
    Bisous (et bonne nuit !)

    J'aime