Archives d’Auteur: Elles-en-cadres

À propos de Elles-en-cadres

Les 2 p'tites nanas, Carole et Laurence, pratiquent l'encadrement créatif depuis... un bon moment ! Un loisir DIY devenu passion qu'elles partagent sans modération sur leur blog : Elles-en-cadres. Vive les biseaux !!!

Retour vers 2017

Par défaut

En ce début d’année, les P’tites Nanas Carole et Laurence vous proposent une rétrospective en images de leurs créations réalisées en 2017 et leurs coups de cœur. N’hésitez pas à commenter, à indiquer vos préférés, elles n’attendent que ça ! Pendant ce temps, elles vous préparent la collection 2018…
Cliquez sur les photos pour découvrir -ou redécouvrir- nos articles dans lesquels figurent parfois plusieurs créations…

Vive les Mariés !

Notre invitée du Jour…

Africa4mains

Bas les masques !

Bienvenue à Thao

Joyeux Anniversaire Véro !

Floralies en folie

Pêche miraculeuse

Mon Fuji par Hokusai

Gourmandises

L’ai-je bien descendu ?

Amour, chance et pouvoir

Peux pas… j’ai piscine !

Le Café de Paris

Les miss de Misstigri

Le roi Lion

Plis sur plis

Neige de nuit à Kambara

Merci à nos abonné.e.s !!!

 

Publicités

Et une bonne année !!!

Par défaut

.

Tous nos vœux de bonheur et de santé vous accompagnent
pour une nouvelle année pleine d’imagination et de folie !

Les P’tites Nanas, Carole & Laurence

Illustration de Sarah Guillon / Elles-en-Cadres

Ho Ho Ho !!! …

Par défaut

Les P’tites Nanas vous souhaitent un Joyeux Noël !

Profitez des bons moments passés en famille, festoyez et vivez ce jour de Noël comme un moment magique !

……………Carole et Laurence

Illustration by Sarah Guillon / Elles-en-Cadres

Neige de nuit à Kambara

Par défaut

Aujourd’hui, pour être raccord avec la météo, je vous montre l’un de mes tout premiers encadrements, une jolie estampe « Neige de nuit à Kambara » de Andô Hiroshige (1797-1858), fondateur, avec Hokusai, d’un genre nouveau : l’estampe de paysage.

Nos créations sont uniques, merci de ne pas les copier svp !!!

Il y a pas mal d’épaisseurs et de niveaux… du coup, pas facile de vous expliquer mes petits délires du moment, alors je vous mets des gros plans des différentes strates ainsi que la photo du dos, que j’ai habillé de papier journal (j’espère que c’est bien du japonais !!!). L’estampe repose sur un petit coussinet de ouate pour lui donner du volume.

Impossible de trouver une baguette… Résultat, j’en ai acheté une brute à l’Eclat de Verre, que j’ai recouverte de papier japonisant, en harmonie avec celui encadrant l’estampe. Le tout donne un tableau assez grand, puisqu’il mesure 55cm x 45cm et lourd à cause des épaisseurs !

Vous vous rappelez ? Carole aussi a encadré une estampe japonaise, tout en sobriété, le Mont Fuji par Hokusai.

Pour en savoir plus sur cet art, je vous invite à visiter le site très documenté de la  Bibliothèque Nationale de France.

Laurence

 

 

Amour, chance et pouvoir

Par défaut

Vous vous rappelez ? Il y a 540 jours (…), je vous montrais les miniatures ramenées d’un merveilleux voyage au Rajasthan (Namasté).

Cette première miniature met en scène 3 animaux symboliques de l’art indien : le Cheval, symbolisant le pouvoir, monté par un fier Maharaja, l’Eléphant (la chance) avec, en arrière-plan, le Palais des Vents de Jaipur, et le Dromadaire (l’amour) emmenant d’un pas rapide un couple vers leur petit nid d’amour que l’on aperçoit derrière les dunes de sable .

Détail

Pour ne pas abîmer cette peinture sur soie, je l’ai tendue sur une cartonnette reposant elle-même sur une autre cartonnette dont le bord est cerné d’un ruban doré, le tout appliqué sur fond blanc. Pour donner un peu de mouvement, j’ai inséré un papier filigrane jaune indien en simulant un tapis de selle. J’ai craqué tout de suite pour ce papier à l’aspect tissu car il se marie parfaitement bien avec le doré que l’on retrouve dans la peinture.
Je l’ai également bordé de ruban pour une plus jolie finition. La caisse est en carton que j’ai simplement aquarellé (j’ai eu de la chance en faisant mes mélanges de bleu et de noir au pifomètre de tomber sur la bonne nuance !).

Pour apporter un peu de modernité, j’ai choisi une large baguette de l’Eclat de Verre du Chesnay, argentée avec des reflets bleutés et suivi les conseils prodigués par l’équipe en optant pour un verre optique invisible (on a vraiment l’impression qu’il n’y a pas de vitre et cela permet de bien voir tous les détails de la peinture aux traits délicats).

Ah la la ! (soupir), ça me donne bien envie de retourner en Inde faire un petit tour en dromadaire… pas vous ?

Laurence

Nos créations sont uniques ! Merci de ne pas les copier svp !

Les miss de Misstigri

Par défaut

Aujourd’hui, les P’tites Nanas ont envie de mettre à l’honneur les belles nanas de l’artiste-peintre-illustratrice Misstigri.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mystérieuses, parfois mystiques, les miss de Misstigri ne laissent pas indifférents !

Les techniques employées :

  • 8 pans coupés pour The Crows (bon, un peu plus que 8 pans en fait…)
  • Treillage sous gorge façon Tour Eiffel  pour Adelaïs
  • Superposition de PP découpés pour Fleur Bleue
  • Biseau perroquet de Bali pour Envol Tropical (la technique est assez ardue, mais en s’accrochant bien, on y arrive !)
  • Reprise en miroir dans le biseau pour Bas Rayés (l’un des premiers cadres… d’où les reflets dans la vitre…)
  • Biseau de Bali pour Colombine (un vrai casse-tête pour bien suivre le mouvement donné par la tente)

Aujourd’hui, Valérie -Misstigri est son nom d’artiste- se lance avec son amie Julie dans la décoration pour, disent-elles, « jouer avec la poésie du quotidien« . Pas mal le projet  des Bibiches ! Vive les artisanes !

Carole et Laurence

 

 

 

Peux pas… j’ai piscine !

Par défaut

Quand ma vieille* copine m’a donné à encadrer cette jolie carte de Season Paper, j’ai tout de suite adoré le côté désuet et un peu décalé de l’illustration car c’est tout ma Katia ça ! 🙂

Ni 1 ni 2, tout plein d’idées ont germé… trop d’idées en fait ! du coup, après plusieurs tentatives, je suis restée en rade pendant un petit moment (les Cops pourront en témoigner). Puis le déclic s’est produit lorsque je suis tombée chez Leroy Merlin sur un papier peint graphique dont je me suis inspirée pour le PP que j’ai traité en pans coupés.
Pour le côté « chic », j’ai mis du ruban tissu un peu partout : du doré soulignant le losange constitué par les triangles en nuances de gris (aucune allusion aux écrits romanesques…)  et sous les biseaux français, papier blanc sur lequel j’ai tiré des traits noirs pour un nouvel effet graphique.
La carte, dont j’ai arrondi les angles, est collée sur un support épais dépassant recouvert de papier noir à petits pois blancs. Le papier jaune pétant vient attirer l’œil sur l’illustration et permet de faire passer le décor au second plan. Le tout repose en bas sur un assemblage de marches recouvertes de papier Chromalux blanc et en haut, et bien, c’est un plongeoir pour que ces messieurs puissent aller s’ébrouer dans la piscine !

Deux baguettes simples, l’une bleue et l’autre en bois naturel, viennent terminer le boulot.

* hihi, je t’entends d’ici ma Katia « Mais j’suis pas vieille !!!« … C’est vrai, et tu es toujours telle que je t’ai connue à M&J il y a… 30 ans à peine !
J’espère qu’il te plaira… Pressée de te le remettre au pique-nique des anciens ! 

Ta vieille Lolo