Archives de Catégorie: Objet

Vive les mariés !

Par défaut

Ma nièce Pauline m’avait laissé cette carte de l’illustratrice Muriel Kerba, nommée « les mariés », pour en faire ce que je voulais…

A défaut d’être mariés (ça, c’est prévu pour l’année prochaine…), Pauline et son amoureux se sont installés dans une maison sur la côte d’Opale.  Alors, à l’occasion de leur pendaison de crémaillère, j’ai réalisé ce boitage.

by Carole / Elles-en-Cadres

by Carole / Elles-en-Cadres

Pour donner le mouvement de voyage vers l’aventure, j’ai fait un biseau trapèze d’un côté, suivi d’une niche pour la clé du bonheur ! une vieille clé retrouvée dans un tiroir, plongée dans un pot de peinture verte, et hop ! le hasard a voulu aussi que je trouve, à l’Eclat de verre, le papier de la niche identique à la robe de la mariée…

Les p’tites cuillères

Par défaut
by Laurence / Elles-en-Cadres

by Laurence / Elles-en-Cadres

Pour mettre en valeur cette jolie femme africaine de l’artiste Jacques Leconte, j’ai choisi la technique dite de Marievé, du nom de sa créatrice, Marievé Poly : un même papier recouvre plusieurs cartonnettes de dimensions décroissantes collées l’une sur l’autre.

Pas si facile qu’il n’en a l’air car il faut que les angles coïncident et que le relief soit bien marqué… Mais le plus dur a été de dénicher les 2 petites cuillères en bois installées de part et d’autre du personnage (et oui, une envie comme ça !)

Le PP du dessous est recouvert de lamali, marron et vert, et d’une bande de papier avec incrustation de copeaux de bois. La large baguette a été chinée en brocante.

Ce tableau a naturellement trouvé sa place… dans ma cuisine !

 

Nos créations sont des œuvres uniques…
Merci de ne pas les copier svp !

 

Doudous tout doux pour nos bouts d’choux !

Par défaut

Il était une fois… 2 adorables mamans, mes nièces Anne et Sarah, qui m’ont confié l’année dernière une jolie mission : encadrer les doudous et petits souvenirs croquignolets de leur bout d’chou.

By Laurence / Elles-en-Cadres

By Laurence / Elles-en-Cadres

.

Pour Mélissa, la petite fille de Anne, c’est le chien vraiment « Joli pas Beau » tout coloré de Moulin Roty: pour ne pas aplatir son gros museau, j’ai réalisé un boîtage que j’ai recouvert d’un papier rayé aux couleurs de la bébête. Le fond est parme pailleté, incontournable pour une petite princesse.

Les lettres du prénom sont faites en cartonnette recouvertes de papier peint. J’avais craqué il y a quelques années de cela pour des tongs miniatures et elles ont trouvé leur place !

Devinez qui est la jolie petite fille apparaissant sur le timbre ?

♥ ♥ ♥

 

By Laurence / Elles-en-Cadres

By Laurence / Elles-en-Cadres

Pour ce 2me encadrement, ce sont tout plein de jolis souvenirs : le bonnet rayé, les premières baskets de champion, le bracelet de naissance (tout petit petit), un doudou cochonou et un moulage de la main de bébé.

Petit miracle : le tout tenait dans une boite de l’Atelier Burgers de Big Fernand, petit clin d’œil à Sarah, ma nièce rock and roll. Le format et l’intérieur en vichy bleu étaient parfaits. Il m’a juste suffit d’ajouter un Canson bleu pour le fond et finir avec une jolie baguette bien flashy.
Eliott4Eliott2

Ah, « Il était temps qu’Eliott naisse ! » 😉

Wake up and live !

Par défaut

Un p’tit tour au pays de la légende du reggae aujourd’hui, grâce à ma p’tite collègue Corinne qui y a visité le musée Bob Marley à Kingston. Elle  m’en a ramené ses tickets d’entrée et la brochure reprenant sa biographie, laissant libre cours à ma créativité… j’ai tout de suite pensé qu’il fallait que je m’amuse avec les couleurs de la Jamaïque pour en faire un tableau coloré et qui rappelle l’esprit reggae.

Une virée sur un vide-grenier (merci Laurence !) pour trouver un vieux 45T de Bob, et par chance, c’est celui qui fait l’objet du logo du musée : Wake up and live !

Je suis donc partie sur l’idée d’un multiple pour placer le recto et le verso du document biographique, et j’ai encerclé la pochette du disque pour rappeler… le disque justement…que j’ai collé par-dessus avec les fameux tickets d’entrée.

Une baguette simple noire ornée d’un filet argenté ferme le tout.

by Carole/Elles-en-Cadres

by Carole/Elles-en-Cadres

Travel mementos

Par défaut

by Laurence / Elles-en-Cadres

Bon… par quoi commencer ?… Tout d’abord, le contexte : j’avais envie de reconstituer, dans un cadre, un décor d’intérieur, et cette illustration « Travel mementos » d’Angela Staehling dénichée sur le site d’ Avec Passion s’y prêtait particulièrement bien.

J’ai tout d’abord créé un rebord en carton-mousse de 1cm d’épaisseur recouvert de papier en simili-cuir marron sur lequel reposent une statuette miniature et un peu de feuillage. J’ai ensuite découpé l’illustration en 2 : la malle, en partie basse, avec son petit tapis orangé est collée sur un set de table en bambou frangé tandis que la partie haute, sur biseau inversé, est posée en appui sur le fond du tableau. Pour combler l’espace apparaissant de ce fait au niveau de la coupe, j’ai recouvert de papier une baguette chinoise, en essayant de reproduire les dessins du tapis orangé.

Six petites reproductions de boudhas, sur cartonnettes recouvertes, sont également installées sur du set de table, tout autour de l’illustration principale.
Des petits diamants roses viennent orner le vase.

J’avoue… le plus dur a été de trouver la statuette miniature de boudha. Si vous cliquez sur l’image, vous verrez qu’elle repose sur un un petit tapis rouge.

Ah, j’allais oublier ! Le fond est un papier peint rayé brique, de la même nuance que la baguette.

 

Pendentif Africain

Par défaut
Pendentif

by Laurence / Elles-en-Cadres

J’avais, depuis un petit bout de temps, envie d’encadrer un objet, un bijou, bref grosse envie de relief !

Je suis tombée sur ce petit pendentif africain en métal argenté qui sommeillait depuis déjà quelques années au fond d’un tiroir…

J’ai tout d’abord supprimé l’anneau qui surmontait la tête du personnage puis ai collé le pendentif sur un fond matière noir.  J’ai fabriqué des petits zigouigouis et des roudoudous en fin fil de métal pour apporter du mouvement puis j’ai réalisé un biseau Lolo recouvert de papier argenté métallique.

Pour finir, j’ai déniché une jolie baguette quasi identique au papier argenté et zou, le voilà reparti pour une nouvelle vie mon joli pendentif. Depuis, il veille sur notre maison, dans l’entrée, bien loin du tiroir où il commençait franchement à trouver le temps long…