Rien de tel que quelques jours de vacances pour se cultiver et s’ouvrir à l’art ! Pendant que Laurence arpentait les allées du Salon Art Manet de Montigny-le-Bretonneux (78), Carole découvrait la Villa Cavrois à Croix (59) dont elle vous raconte l’émouvante épopée.

Cette demeure familiale, réalisée entre 1929 et 1932 par l’avant-gardiste architecte Robert Mallet-Stevens, à la demande de Paul Cavrois, un riche industriel de Roubaix, est pensée comme une véritable oeuvre d’art et constitue un cas exemplaire de construction homogène entre architecture, décor et mobilier. Air, lumière, travail, sports, hygiène, confort, économie en sont les principes fondamentaux.

La villa est occupée par les Allemands entre 1940 et 1944 et subit de nombreux dommages. Elle sera habitée par la famille jusqu’en 1985. Vendue alors à une société immobilière qui souhaite lotir le parc, la villa est abandonnée aux pilleurs et squatteurs, malgré son classement au titre des monuments historiques en 1990.

L’état achète la propriété en 2001 et entreprend un vaste chantier de restauration visant à retrouver l’état d’origine de la villa lors de son inauguration en 1932. Les éclairages, les meubles, les étagères, les banquettes sont restitués dans leurs matériaux d’origine, alors que les parquets, les huisseries, les marbres sont restaurés.

Modernité et luxe sont époustouflants pour l’époque !

Des technologies très avant-gardistes : chauffage central, éclairage, ventilation, ascenseur, téléphone et TSF dans chaque pièce ! des pièces de réception, des espaces pour les parents, d’autres pour les enfants, des zones de détente et de sport (une piscine extérieure, chauffée, avec 2 plongeoirs), des terrasses : tout un art de vivre !

La Villa Cavrois a enfin retrouvé sa splendeur d’antan et ré-ouvert ses portes cet été battant tous les records de fréquentation ! si vous passez dans le coin, n’hésitez pas, ça vaut le détour !

Ce diaporama nécessite JavaScript.