Temps d’orage

Par défaut

Sur une peinture originale de Marie-Claire Ramat, artiste ignymontaine (comprenez : de Montigny-le-Bretonneux – 78), d’un format particulièrement petit (5cm x 5cm), et souhaitant rentrer dans cette baguette toute faite de l’Eclat de Verre qui s’accordait bien aux couleurs du sujet, je suis partie sur un encadrement simple mais en jouant sur les teintes de papier. Un carton biseau, invisible, autour du sujet permet de surélever la succession de cartonnettes et met le document en relief.

J’ai nommé cet article « Temps d’orage » car cette peinture me fait penser à un ciel orageux, mais c’est tout à fait subjectif… A chacun d’y voir autre chose, c’est tout l’intérêt de l’art abstrait 😉

DSC09179

by Carole / Elles-en-Cadres

D’autres œuvres de Marie-Claire Ramat ont été encadrées par l’autre P’tite Nana, Laurence, que vous pouvez retrouver ici et . D’autres sont à venir prochainement…

 

Publicités

Joyeuses Pâques !

Par défaut

Les p’tites Nanas vous souhaitent de Joyeuses Pâques
et… plein de petits œufs en chocolat à trouver dans le jardin! 😉

Elles-en-Cadres_Paques-2015

Illustration de Sarah Guillon / Elles-en-Cadres

 

 

Une p’tite pinte pour la St Patrick ?

Par défaut

Toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête avec les p’tites Nanas !!!
Alors un peu de bière*, de la musique et allez, on danse !!!

StPatrickVert

Illustration de Sarah Guillon / Elles-en-Cadres

*A consommer avec modération bien sûr !

 

Ski exquis à Chamonix

Par défaut

Lorsque Catherine et Martine du webmagazine ADC cARTon Cadre ont fait résonner leur sonnaille pour le thème « Sport d’hiver », cela m’a tout de suite donné envie d’encadrer cette jolie carte de Chamonix qui fleurait bon les alpages.

Pour apporter un peu de modernité à cette illustration au graphisme bien vintage, j’ai adapté la technique du « Pavé en suspension » de Christine Truchet parue dans Idées de Cadres n°101 . Deux épaisseurs de carton-mousse de 1cm recouvertes de Canson blanc-neige séparées par un liseré vert-mousse viennent accentuer l’impression de légèreté et d’envol. L’inclinaison prolonge naturellement la pente de la montagne. La cale support, en restant invisible sous la carte, permet à celle-ci de paraître en suspension  tout comme notre couple de skieurs. La photo-détail montre mieux les différents niveaux.

Le carton de fond est recouvert de papier bordeaux, rappelant le tissu de la jupe ainsi que le lettrage.

Et ce n’est pas 1 mais 2 baguettes de l’ Eclat de Verre qui viennent encadrer l’ensemble. En parlant d’EDV… vous avez vu leur blog, tout bien relooké comme il faut ? Les P’tites Nanas en sont fans !!!

by Laurence / Elles-en-Cadres

by Laurence / Elles-en-Cadres

Gare à Cupidon !

Par défaut

.

Attention, c’est la St Valentin, et Cupidon ne vise pas toujours très bien !!!
♥ ♥ ♥

Illustration Sarah / Elles-en-Cadres

Notre invitée du jour… Valérie Bordier !

Par défaut

Aujourd’hui, un nouveau coup de coeur des P’tites Nanas : Valérie, très assidue et productive en encadrement, et même en créations diverses et variées… Nous vous laissons le plaisir de la découvrir :

Autoportrait express d’une passionnée :

.

Je m’appelle Valérie, j’ai 53 ans et je pratique l’encadrement depuis maintenant une petite dizaine d’années.

Je faisais de la broderie et j’avais envie depuis longtemps de passer à l’encadrement et c’est grâce à ma mère que j’ai pu commencer. Elle m’a proposée d’aller chercher ma fille à son entraînement de natation synchronisée pour que je puisse assister aux cours d’encadrement qui tombaient en même temps.

.

.

EEC : Valérie, peux-tu nous faire 4 confidences ? … promis, on ne répétera pas !

  1. J’ai cent mille projets en attente de réalisation ; il me faudra plus que la retraite…il n’y a qu’à voir mon atelier…
  2. J’ai toujours eu un problème avec la coupe : les parts de gâteaux ne sont jamais égales et ne passent pas par le centre, les coupes de tissus ont tendance à raccourcir ou à allonger et en encadrement j’ai eu de mauvaises surprises même avec des réglets normalement parfaits !
  3. Certains murs de la maison n’ont plus de place pour un cadre. L’année dernière, j’ai donc décidé d’offrir tous les cadres que je ferai dans l’année, c’était pas mal.
  4. Je suis gourmande… et les filles de l’atelier aussi !

EEC : Quelle est ton illustratrice préférée ?
Delphine COSSAIS sans hésiter ! J’ai découvert cette artiste grâce aux boîtes de sardines millésimées « La perle des Dieux » et aux boîtes de chocolats « Rannou Métivier » et j’ai craqué pour ses portraits de femmes et son univers marin. Aujourd’hui,  je ne raterais pour rien au monde la dernière boîte de sardines qui sort chaque année en Février-Mars ou la dernière boîte de chocolats pour les fêtes de fin d’année !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

EEC : Es-tu plutôt poster ou miniature ?
Je suis plutôt miniature car avec les posters on n’a plus assez de place pour faire quelque chose.
Et je dirais même plus, je suis boîte de sardines !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

EEC : Quel est ton encadrement le plus fou ?
Celui d’un concours de fin d’année où j’ai incrusté des crayons de couleur bleus que j’avais taillés pour rappeler le motif de l’image.

 

 

.

EEC : Es-tu « biseau à main levée » ou « c’est dommage de ne pas se servir des outils existants » ?
J’ai pratiqué le biseau à main levée pendant de nombreuses années puis j’ai craqué pour une offre du magasin L’Eclat de Verre sur la super règle que j’utilise maintenant que je suis moins habile…

EEC : Thé ou café ?
Café après le déjeuner et thé à l’heure anglaise, surtout en famille ou entre amies.

EEC : Un coup de cœur pour un blog ? :
Celui de Delphine Cossais bien sûr ! …  !

EEC :  Des cadres à nous raconter Valérie, une passion ?
J’ai tout plein de projets d’encadrement en attente et je suis aussi accro à tout ce qui est recyclage et réutilisation, et en particulier les capsules Nespresso.
(nota des P’tites Nanas – Valérie nous a épatées en créant une guirlande incroyable : chaque loupiote était chapeautée d’une capsule patiemment poinçonnée de motifs de Noël… on en était baba !!!)

EEC : Un grand merci de nous avoir accordé cette interview Valérie.
Pour conclure, peux-tu nous inviter dans ton atelier ?

Les œuvres de notre invitée sont uniques, merci de ne pas les copier svp !

Bienvenue à Eloïse

Par défaut

C’est dans le Nord que les Eloïse sont apparemment les plus nombreuses, et ça tombe bien car, aujourd’hui, c’est une petite-nièce des Hauts de France que je mets à l’honneur !

Dans ma série des faire-parts de naissance, en voici un nouveau que j’ai déstructuré pour en faire un encadrement. Je suis partie de la forme de l’étiquette reprenant la photo des 2 petites sœurs, pour donner la forme générale à la création. Deux PP blancs soulignés d’un biseau 45°, jaune pour l’un, gris pour l’autre, et une sous-carte blanche encadrent les 2 volets du faire-part, séparés par un ruban satiné.

Je voulais absolument garder l’étiquette avec son fil noir et blanc qui se trouvait, à l’origine, à l’intérieur du faire-part. Je l’ai donc collée sur une petite rehausse pour lui donner du relief, et le fil est tendu, coincé sous la sous-carte.

Une baguette blanche de l’Eclat de Verre du Chesnay ferme l’ensemble.

by Carole / Elles-en-Cadres